Le Portugal ne veut plus de vous

L’Algarve, c’est fini.

par Sylvain Hascoët - publié le février 11, 2021

la fête est finie, on remballe.

Les députés portugais ont voté la fin de l’exemption d’impôts accordée aux retraités français qui bénéficiaient du statut de “résident non habituel” (RNH).  [1]

 

Ce statut a fait le bonheur de dizaine de milliers de retraités français [2] mais la roue a visiblement tourné. Obrigado e adeus* comme on dit là-bas.

Et malheureusement, le prochain projet de loi dans les cartons pourrait avoir l’effet d’une bombe :

  • Réduction drastique des jours d’ensoleillement qui seraient ramenés de 300 à 100 jours/an. Objectif affiché : faire de la “Floride” de l’Europe le “Brest” ibérique
  • Pénalisation de l’hospitalité portugaise : fin de l’accueil chaleureux au pays des explorateurs
  • Pour les clients français : ajustements des prix alimentaires sur les tarifs français. Conséquence : Hausse de 25 à 30 % du ticket de caisse moyen
  • Accès restreints au 800 km de littoral portugais et aux 17 sites portugais classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Mais que restera-t-il du Portugal alors ?

Vous l’aurez compris, la “fin du Portugal” comme terre d’accueil des retraités français annoncée tambour-battant dans les médias m’a fait doucement sourire... et m’a inspiré ce projet de loi 100% imaginaire.

Le Portugal sera toujours le Portugal

En préparant cette chronique, j’ai appelé Michelle, une retraitée française expatriée en Algarve et que j’ai connu grâce à mes parents.

Quelques minutes après avoir raccroché, elle m’écrivait sur whatsapp “Sylvain, essaie de trouver un diagramme météo pour illustrer ton article, ça parlera aux gens”

Températures Algarve
  1. C’est chose faite et en effet, c’est parlant !
  1. Bonne nouvelle : La douceur du climat portugais est insensible aux décisions politiques

Si vous avez déjà séjourné ne serait-ce que quelques jours au pays de Vasco de Gama, mon projet de loi factice “Pénalisation de l’hospitalité” a dû vous faire bondir.

Car vous vous êtes remémorés ces larges sourires, les explications poliment données (souvent en français), ou la douceur sucrée d’un pastéis de nata encore tiède.

Tout comme la clémence du climat, la gentillesse et la politesse des portugais sont indissociables de ce pays. Et ce n’est pas prêt de changer, pour notre plus grand bonheur.

Ces “10%” sont une aubaine

Petit rappel : Depuis 2009, les retraités français - comme Michelle dont je vous parlais - qui s’expatrient au Portugal avec le statut de RNH* bénéficient d’une exonération totale d’impôt sur leur pension pendant 10 ans.

“Le nouveau régime prévoit que la retraite étrangère imposable au Portugal sera soumise à une imposition forfaitaire de 10 %. Les français concernés ne seront donc plus exonérés d'impôt sur leurs revenus de source française mais à hauteur de 10 %. Seuls les nouveaux arrivants seront concernés par cette mesure qui devrait entrer en vigueur le 31 mars 2021.” [3]

Passer de 0 à 10% d’imposition : une aubaine ? Vraiment ?

Le régime de 2009 a été victime de son succès.

Entre 2009 et 2018,  40 000 retraités français en ont profité. [2]

Mais leur nombre croissant, année après année, a fini par les mettre en concurrence les uns avec les autres pour les locations de beaux appartements dans les immeubles anciens ou l’achat de belles résidences au bord de la mer.

Le Portugal met en place une barrière à l’entrée

Cette imposition forfaitaire constitue finalement quelque chose de très commun : une barrière à l’entrée. C’est simple, efficace et ça va vous servir.

La magie du procédé est la suivante :

  1. La barrière est assez forte pour dissuader les férus de l’optimisation qui vont aller chercher leur bonheur fiscal sous d’autres latitudes. Ils en ont tout à fait le droit et je ne suis surtout pas en train de les blâmer
  1. A 10% d’imposition forfaitaire, on est très loin du matraquage des as de Bercy. Le Portugal reste de facto très attractif sur le plan fiscal

Résultat :

  • L’équipe des vrais motivés, ceux qui choisissent le Portugal par envie, va continuer à sauter le pas. (une autre surprise les attend, je vous en parle dans ma prochaine chronique)
  • Ils seront délestés de tout ceux qui faisaient ce choix par défaut (fiscal)

Une fois n’est pas coutume, c’est gagnant-gagnant. Alors Obrigado Portugal !

Bien à vous,

Sylvain Hascoët

* Merci et au revoir

S’abonner
Notifier de
28 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Alain Crais
6 mois il y a

Bonjour Sylvain. Je suis retraité et réside dans le pays de mon épouse au Brésil, dans la basse Amazonie. Nombre de famille de retraités brésilien font le choix de leur lieu de retraite du Portugal, leur patrie mère le Portugal, où ils ont pour certain une affinité familiale avec ce pays européen. Ce choix est fait pour retrouver leur racine familiale, nombre de portugais ont immigré au Brésil qui a été une colonnie portugaise, mais aussi la facilité de la langue, et pour se rapprocher et intègrer l´Europe, qui plait aux brésiliens.
Nous comptons revenir en France d´où je suis originaire et nous établir entre la sardaigne et la Corse où mes enfants sont installés. Mais aussi passer de nombreux mois dans les lieux que vous proposez dans vos guides.
Merci d´avoir écrit vos guides.
Au plaisir de partager un jour une bière ensemble.
Sandra Alain

Linda Hince
6 mois il y a

Bonjour
je suis canadienne et à la retraite, d’aller vivre au soleil m’intéresse, j’aimerais avoir de l’information sur la Grèce et L’Espagne.
Merci
Linda Hince

Rodrigues Carma
6 mois il y a

les vrais amoureux du Portugal, continuerons de choisir le Portugal, c'est mon cas, je suis portugaise d'origine, meme si nous payons 10% de taxe c'est quand meme toujours mieux que chez moi en Belgique, de plus la convivialité y est encore présente, la nourriture y est délicieuse

Dorval
6 mois il y a

Je suis belge et je n’ai pas choisi le Portugal pour avoir des avantages fiscal mais pour la douceur de vie

RIEL ANZO
6 mois il y a

Bonjour,
Ces 10 % concerne t ils les revenu non imposable en FRANCE.

RIEL ANZO
6 mois il y a

Merci de votre réponse et à bientôt RIEL ANZO

claudon
6 mois il y a

Bonjour,
Lherbe est-elle toujours plus verte ailleurs?
Un couple retraité français résidant en france n'est pas imposé si sa retraite est inférieure à 1700 € / mois. Si ce même couple devient résident au Portugal sa retraite sera imposé à 10%.
L'imposition de la France sur les revenus des produits de placements: actions, obligations sont imposés à 30%. Le Portugal n'est pas en reste, ces mêmes produits sont imposés à 28%.

Dis-je vrai?
Merci

Bernard SYROKA
5 mois il y a
Reply to  claudon

Vous avez raison de plus, le gouvernement portugais a bien joué avec la naiveté des retraités européens qui ont cru à l'Eldorado. TVA à 23% et nombreuses autres taxes que nous n'avons pas ici et prix à la consommation aussi cher qu'en France voir plus pour l'essence. Et surtout ne pas être malade, pas de sécu au Portugal. Ceci dit pays merveilleux pour la gentillesse et l'accueil des habitants du moins avant la loi de 2009. Trente que nous y résidons une partie de l'année et connaissons tous les rouages du système. Et adorons nos amis portugais mais pas les nouveaux arrivants.

DARLINDO CALADO DA CUNHA
3 mois il y a
Reply to  Bernard SYROKA

entre em france e ta retraite ne paie pas ton bom vive comme au portugal pc

MERCIER Serge
5 mois il y a

Restez là bas faux francés , votre avis pour les prochaines élections ne nous importe pas.
Même que votre retraite devrait être amputée de 40 % pour non dépenses TVA et autres en FRANCE.
Vous avez joué, mal misé,   eh bien payés maintenant . dorez vous ailleurs profiteurs.

Robert BERDAH
5 mois il y a

dommage et ùille dommage, nous sommes trop vieux et bcp de pathologies.on voulait(mon épouse et moi) s'installer au pays des merveilles :lePORTUGAL.UN CONSEIL / D2S VOTRE RETRAITE ALLEZ VOUS EN DE FRANCE. CE PAYS N A PLUS D AVENIR

pascal Grangier
5 mois il y a

Malheureusement, impossible de payer par carte bancaire à chaque fois un message "erreur" dommage...

Bernard SYROKA
5 mois il y a

Trente ans avec mon épouse que nous habitons une partie de l'année au Portugal à Tavira (Algarve). C'est un pays que l'on doit aimer non pas pour le climat (j'ai le même dans le sud) où l'exonération fiscale mais pour l'accueil, le mode de vie et la gentillesse des portugais. Depuis cette exoneration les mentalités ont beaucoup changé et la plupart l'on mal interprétée faute d'être renseigné. Vous ne payez pas d'impôt sur la retraite mais vous payez deux fois plus de taxes qu'en France ne serait ce déjà par une TVA à 23% sans parler des vignettes auto, tv, des produits à la consommation qui ont doublé en 10 ans etc....De plus l'achat et la location immobiliers ont considérablement augmenté au début pour redescendre depuis les nouvelles lois fiscales. Ceux qui ont acheté il y a 11 ans, déjà cher ne revendront jamais à leur prix d'achat. Cette loi était faite pour les riches retraités et c'est les petits qui se sont fait prendre et qui s'auro rassurent en pensant avoir fait des économies au soleil. D'où leur mauvaise foi et leur mépris (pour certains) des locaux
L'essentiel est qu'ils soient heureux. Par contre les portugais ont très mal vu cette arrivée massive de retraités étrangers dont la plupart ont eu des comportements odieux envers eux et aussi le fait que leur gouvernement accorde des avantages aux étrangers et non à son peuple.
Etablis bien avant la loi de 2009, alors que nous aurions pu bénéficier de ces soit disant avantages
nous n'en avons rien fait sur conseil de notre expert comptable sur place et ne regrettons rien. Nous avons gardé un pied à terre (vendu le reste en 2018) et retournons voir nos amis portugais à notre envie. Mais il est vrai que nous avons plus l'impression de vivre chez nous en France qu'à l'époque où nous étions les seuls français dans le village et comme je le disais plus haut la mentalité des portugais envers les réfugiés fiscaux s'est adapté à la leur. Dommage.
Il faut y aller quand même pour visiter et déguster les spécialités.

DARLINDO CALADO DA CUNHA
3 mois il y a
Reply to  Bernard SYROKA

salaire au portugal 650 EURO VOUS 1900 EUROS DE RETRAITE ARRETE DE PLURE

LYNN PAQUET
5 mois il y a

bonjour,
nous sommes tt nouvellement retraités et désirons partir finir nos jours au soleil, mais ns sommes encore indécis sur la destination. ns sommes belges , vs parlez bcp du système francais. mais pr les belges es ce aussi interessant ?Ns désirons etre au soleil, ds un coin tranquille et profiter de la vie. Y a t-il des belges ou autres pourraient ns faire parvenir leur expérience et conseils; merci bcp d' avance.et peut etre a bientot

dugrazel
5 mois il y a

Mais pourquoi les retraités fonctionnaires n'ont pas le droit à ces mêmes avantages (pas d'exonération fiscale) ?

Musso christian
4 mois il y a

Bonjour, en effet ne payer que 10% sur l’IR est très interessant, cependant il faut être transparent en précisant qu’une fois les dix années passées c’est une autre histoire. en effet pour un retraite français, le pourcentage passera de 10% a (28 a 45%), ce qui est énorme et bien supérieur au système français.Par exemple un retraite français qui touche une pension de 1800euros paiera : 6800 euros, il faut le savoir

Daniel JARRY
4 mois il y a

Bjr,
Pour ma part l'administration française a traîné les savates pour me reconnaitre comme résident portugais... (depuis fin 2018) Peut-être ont ils eu des consignes avant la date fatidique de fin...? Pas grave, dorénavant je m'abstient de voter (en France) et je sais dire pourquoi...

Ager
3 mois il y a

Que faut-il comprendre exactement :

  • que, jusqu'ici au moins, un retraité français qui allait vivre sa retraite au Portugal ne payait PAS DU TOUT d'impôts (ni en France, ni au Portugal) ?
  • ou alors qu'EN PLUS de payer des impôts en France, il risquait d'en payer AUSSI au Portugal ?
  • et que dorénavant, ce retraité continuera de payer des impôts en France, et en paiera aussi un peu (du 10%... mais 10% de quoi ?) au Portugal ?
mattana
3 mois il y a

qu'en sera-t-il du statut de ceux qui atteindront les 10 ans fatidiques le 31.12.2022 ? Plus du tout d'éxonération, donc taxation à la sauce portugaise (très supérieure à la taxation française) ou bien pourront-ils bénéficier d'une imposition forfaitaire à 10% ?Si tout taxé, attention aux départs....plus de consommateurs avec des moyens et une consommation très supérieurs aux Portugais locaux

3 mois il y a

pouvez vous m'envoyer la version papier je n'ai pas d'imprimante et je préfère un livre en main

3 mois il y a

pouvez vous m'envoyer la version papier livre de vos info, je n'ai pas d'imprimante et pas internet à la maison il me faut un livre ouvrage stop avec internet

ben
1 mois il y a

on s'en fout c'est un grand classique si les gens sont trop cons..

Agati
1 mois il y a

Svp, arretez de m'envoyer ce genre de conneries. Et decouvrez-vous en devoilant que vous êtes une boite de nationalité suisse derriere le pretendu pépé que vous mettez en avant.
Votre prose ne m'inyeresse pas, et vps piblications encote moins.

CHAUCHAT
1 mois il y a

La première partie m'a fait avoir des doutes. La seconde me rassure. La convention fiscal France/Portugal de 14 janvier 1971 concernant la double imposition était très critiquée par le fisc français du fait de l’exonération totale d'impôts pendant dix ans. En passant à 10 % on rentrait mieux dans les textes.

GARRIGOS
1 mois il y a

Bonjour Sylvain
je tombe sur votre article sur les nouvelles dispositions prévues pour l'impôt sur le revenu au Portugal.
je trouve normal d'en payer dans le pays qui vous accueil dans la mesure où c'est raisonnable.
pour les fonctionnaires ils paient l'impôt (ou pas selon le revenu) en France .je pense que sur les retraites complémentaires ,elles seront taxées au Portugal ? comment ????
il y a un accord entre les pays pour éviter la double imposition .comment sera t'elle calculée?
en Espagne c'est le calcul de la totalité de l' impôt à 24 % ou + - ceux payés en France, pour la fonction publique.
pour le privé c'est 24% si on dépasse 12000€ environ.
la ,ça fait plus mal.....
alors 10% c'est raisonnable.
il faut aussi compter que les français ou autres font partir les portugais de leurs maisons et ont du mal à se loger et là tout est dit.....
quel taux ont les portugais ?

Didier
26 jours il y a

Bonjour,
Je suis allé voir cet été ce qu'était cette Algarve tellement vantée ...
Résultat : un coût de la vie aussi cher qu'en France, voir bien plus, pour certains produits (alcools).
Seuls sont moins chers les vins et les fruits.
Le litre de gasoil à 1,75 € !
Et non, je n'irai pas passer ma retraite dans cette région hyper urbanisée pour vivre dans des tours de béton.
Seule la petite région de Carvaeiro reste authentique, mais à quel prix pour l'immobilier ...
Vraiment pas emballé par le Portugal.

MORDELET Aurore
25 jours il y a

J'étais intéressée mais hélas les loyers sont aussi élèves qu en France. Alors quel intérêt ?