Qu'est-ce qu'ils ont tous avec le Costa Rica ?

L’effet “pura vida” peut-être

par Sylvain Hascoët - publié le mai 10, 2021

Chers amis,

De jeunes entrepreneurs, mais aussi des patrons d’entreprise, des personnes aux moyens limités et d’autres plus larges niveau finances….

Leur point commun est de tenter l’installation au Costa Rica

Ce petit pays d’Amérique centrale est situé entre l’Océan Pacfique et la mer des Caraïbes.

 

Plages, montagnes, forêts tropicales, volcans, cascades… il semble y avoir des panoramas époustouflants et très variés.

Je n’y ai jamais mis les pieds, pour ma part. 

Mais cet engouement m’intrigue je vous avoue. Le Costa Rica c’est plutôt inaccessible depuis l’Europe. Et c’est un tout petit confetti sur notre planète terre.

J’ai pris un peu de temps et j’ai lu des articles et des témoignages d’expatriés. 

Effectivement c’est un pays intéressant.

Ce pays abrite 6% de la biodiversité mondiale. Le quart du territoire est constitué d’une jungle luxuriante protégée. Mais en plus des plages de sable doré, des rivières et des sources thermales, il y a aussi des lacs de montagne frais, des volcans.

Bon, ça c’est pour la carte postale.

L’autre intérêt me semble être le climat : sur la côte caraïbe on est autour des 30 degrés, avec de l’humidité, mais dans la vallée centrale le climat est tempéré avec une moyenne de 20°C. Les habitants appellent cela un « éternel printemps ».

Le deuxième intérêt que les Américains et Canadiens y trouvent (ce sont eux qui s’y installent le plus) ce sont les soins médicaux.

L’Organisation des Nations Unies a classé le Costa Rica parmi les 20 meilleurs systèmes de santé au monde !

Et le pays occupe la 1ère marche du podium en Amérique Latine.

En plus, en tant que résident vous pouvez bénéficier du système de santé universel du pays, le caja. Pour un forfait d’environ 50€ par mois pour un couple, vous serez couvert pour la grande majorité des frais de santé. 

Et à l’inverse d’un certain nombre de pays, il n'y a pas de limite d'âge ou d'exclusion pour bénéficier de ces prestations. Je ne vois pas d’autre pays à offrir cela.

Le bon niveau des  installations médicales génère d’ailleurs pas mal de tourisme médical, notamment des Américains qui viennent pour la chirurgie esthétique ou des soins dentaires.

Une démocratie, des équipements de bon niveau

Le Costa Rica est parfois surnommé la Suisse de l’Amérique centrale. Depuis le 1er décembre 1948, le Costa Rica est d’ailleurs devenu, comme nos voisins suisses, un pays neutre. Ils ont même constitutionnellement supprimé leur armée !

Les témoignages d’expatriés parlent aussi de ceci :

  • Un accès à l'Internet haut débit fiable à peu près partout dans le pays
  • Des transports publics sûrs
  • Des supermarchés modernes et des routes très bien entretenues

A cela s’ajoute un bon régime fiscal. La règle au Costa Rica est que les impôts sont liés au pays d’où provient le revenu. Vous ne paierez donc pas d’impôt au Costa Rica sur votre retraite française. Mais vous resterez redevable des impôts en France.

Vous aurez à vous acquitter d’une sorte de taxe foncière annuelle, qui oscille entre 80 et 300€/an.

170€ de dépenses alimentaires par mois

Je me suis aussi renseigné pour vous sur le coût de la vie.

Au Costa Rica, une personne seule vit semble bien vivre avec des revenus de l'ordre de 850 euros/mois, loyer compris : la location d'un appartement de 50 m² vous coûtera entre 250 et 400€ euros.

Donc même avec une petite retraite française, c’est faisable.

Pêle-mêle, les vêtements y apparaissent 40% moins chers et les dépenses alimentaires pour un couple ne dépasseraient pas les 170 euros par mois

Les Costariciens ont cette expression «pura vida». Elle est souvent utilisée par les locaux pour saluer les étrangers. Son sens véritable, ce serait plutôt “profitez des richesse que vous offre la vie”.

Aviez-vous, vous, déjà entendu parlé des avantages du Costa Rica ?

Si oui ça m’intéresse d’avoir votre point de vue, répondez-moi en commentaire ici !

Bien chaleureusement,

Sylvain Hascoët

S’abonner
Notifier de
12 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
joel
1 mois il y a

Bonjour,
Costa Rica: 2 versions
-Energie fossile bannie
-Pollution profonde des nappes phréatiques aux alentours des plantations d'ananas dû au suremploi de pesticides.

jean philippe thiery
1 mois il y a

Je vous remercie de cet article sur le Costa Rica. Article très bien rédigé et très alléchant.
Merci

CHRISTIAN LEMAIRE
1 mois il y a

Oui, mais! Réseau routier et transports inadéquats. Pauvreté rampante dans la "Suisse de l'Amérique centrale". Protection des enfants à améliorer (euphémisme?). Système de santé publique problématique (les efforts sont placés sur le tourisme médical des riches visiteurs). La protection de l'environnement est à revoir sérieusement (comme partout ailleurs, bien sûr). Bon, on ne fait pas la fine bouche.

Collado
1 mois il y a

C est mon rêve d aller dans ce magnifique pays

1 mois il y a

Oui j'y suis allé déjà 5fois et suis resté 3mois à chaque fois je peux vous affirmer que les chiffres que vous donnez sont erronés, la vie est devenue depuis qques années nettement plus chère que vos références. Par ailleurs le propreté est en nette amélioration mais il y a encore 3ans à SAMARA sue la côte pacifique il y avait à chaque carrefour des amoncellement de sacs à ordure qui bien sur étaient éventrés par les coatis ou les chiens errants. En plus vous avez des routes non goudronnés qui avec la circulation vous font vivre dans un nuage de poussière permanent, attention aussi aux vols très fréquents Et j'en passe.... Ceci dit vous avez effectivement des sites et des paysages magnifiques, une faune très intéressante, ce pays malgré de petits inconvénients mérite le détour. Bonnes vacances!

1 mois il y a

je pense que vous faite quelques petites erreurs de jugement....et pour vire avec 170€ en alimentaire....les prix sont aussi chère qu'en Europe hormis les aliments dans la canasta....
de plus un loyer de 200€ a part dans la montagne et eloigné de tout...une petite maison pour les ticos se loue déjà a 100.000 col

quand au vols pour y aller ils partent de Amsterdam, Frankfort, Zurich, Paris, Madrid, Bruxelles(Via Madrid)

1 mois il y a
Reply to  Didier HALBART

Merci pour tout ses commentaires. Je vais donc choisir le Portugal, pour y vivre. Mais j irai en vacance au Costa Rica.
Florence

1 mois il y a

Bonjour,
Je voudrais savoir qu'elle est la rejion ou il pleut le moins au costa rica, et où il y a le plus de Français.
Merci
Florence

Patrick BLAY
1 mois il y a

bonjour, à propos de la fiscalité, nous avons il y a qq années visité le pays en voyage organisé et discuté avec notre guide sur la fiscalité. Le pays a une administration fiscale très légère en nombre de contrôleurs contrairement à la nôtre et donc
l'essentiel des ressources fiscales du pays est fourni par les impôts sur la consommation (dont TVA) et les droits de douane élevés sur les importations. les impôts directs IR et IS sont en revanche symboliques comparés aux nôtres . les prix des voitures importées par exemple sont très élevés. De même pour les biens d'équipement importés sauf dérogation.

Benjeaa
1 mois il y a

Moi j’étais cette année au Costa Rica et je peux dire que les loyers sont chers et si on veut manger correctement ça coûte plus que les 170€ par mois , beaucoup de fruits sont importés et sont de culture avec beaucoup de pesticides, les locaux lave parfois les fruits avec du savon , même la pastèque avec une éponge savonnée et en haute saison tout est déjà réservé près des plages et les prix sont très chers pour loger près des plages , surtout les week-ends tout est réservé des semaines a l avance , il n y a pas beaucoup de bonnes liaisons pour le transport, il faut louer une voiture sinon c est difficile, moi pour 200km , j’ai mis parfois 6 h et changer 3 fois de bus , surtout dans la région de Guanacaste , ou du côté du Corcovado, il faut 10h de bus pour rejoindre San Jose , mais c est vrai les locaux sont très gentils et accueillants, les plages sont magnifiques, mais les plus belles ne sont pas faciles d accès par bus , il faut un taxi ou louer une voiture , le climat est bon mais parfois très chaud surtout la nuit , nous étions cette année en Janvier 2021 pour 4 semaines et c’est vrai qu’on se sent en sécurité, Dans les parcs nationaux on voit très peu d animaux sauf si on est chanceux et qu'on trouve un excellent guide , mais c’est pas donné non plus . Mais c a resté une belle destination. Et il y a des expatriés qui s’y sentent très bien , surtout ceux des USA , désolé si e suis un peu négatif, mais je voyage beaucoup en Asie et en Amérique centrale et du sud , et je donne ici mon avis personnel et je ne cherche pas à dénigrer, mais je dis les choses comme je les ai vécu, cordialement

-Alain CARNET
1 mois il y a

Cher Monsieur,
Comme vous le dites dans votre publication il y a beaucoup d'Américains et de Canadiens au
Costa Rica.
Merci de noter qu'en raison de leur grand nombre il est devenu plus difficile d'obtenir un permis de
résidence au Costa-Rica.
Cordialement,
Alain CARNET

Pierrette Desbiolles-Coche
1 mois il y a

Bonjour,
J'ai vécu au Costa-Rica il y a une vingtaine d'années et l'image que j'ai gardée ne correspond pas vraiment à ce que vous décrivez.
J'y suis restée plus d'une année avec compagnon et tout jeunes enfants et nous y travaillions. Ce n'était pas ma première expérience à l'étranger. Déjà à l'époque on l'appelait la Suisse de l'Amérique du Sud, probablement parce qu'il y avait quelques maisons de style suisse dans une partie du pays (dont j'ai oublié le nom) et que le gouvernement souhaitait attirer des investissements étrangers en prétendant le pays tranquille et sûr.
Pour ce qui me concerne je me souviens en vrac: des plages de cailloux noirs (le pays est volcanique), de la corruption latente et des "cadeaux" à l'administration, du système routier constitué de pistes de terre, de la saleté de la ville de San Jose où nous habitions, des supermarchés européens ou japonais où les produits étaient très chers, des bananeraies où les populations locales étaient "gazées" par les avions qui pulvérisaient pesticides et autres...Je me souviens aussi que les produits locaux, fruits et café étaient destinés à l'exportation et ceux que l'on trouvait sur place de qualité très médiocre.
Quant aux Français il y avait deux gendarmes à l'Ambassade de France et un Consul, deux ou trois professeurs au Lycée français et idem au Centre Culturel français...En revanche beaucoup d'Américains et de Canadiens et à l'époque beaucoup d'Italiens aussi. Cependant je pense qu'un grand nombre de ces derniers sont partis.
J'imagine que tout cela a changé mais en lisant les commentaires précédents je n'en suis pas si sûre... Le pays est à voir sans aucun doute et il faut le visiter car certains endroits sont exceptionnels mais je suis réservée sur le fait de s'y installer en tant que retraités.