Si votre compte est "dans le rouge" tous les mois

par Sylvain Hascoët - publié le mai 21, 2021

Chers amis,

 

Les messages d’encouragement et les remerciements que je reçois régulièrement me touchent. 

 

Par contre pour beaucoup d’entre vous, vous me l’écrivez, la réalité est plus brutale.

 

Nadine, une lectrice de 67 ans, rêvait d'une retraite douce après avoir été gérante de société pendant trois décennies. Elle aurait bien aimé profiter de la région toulousaine, faire quelques voyages. Mais, veuve avec 1100 euros de pension, elle m’a écrit être “dans le rouge” tous les mois.

 

Alors elle s’est mise à travailler à mi-temps et à surveiller chacune de ses dépenses.

 

Aujourd'hui elle garde trois jeunes enfants et aide des élèves à faire leurs devoirs. Il lui arrive également de louer son appartement sur Airbnb. Au total, elle “ajoute” 400 euros à ses revenus.

 

Paulette vous n’êtes pas seule dans votre cas et merci de m’avoir écrit.

 

Je viens de lire cette effroyable statistique : sur les dix dernières années en France, le nombre de retraités qui ont dû reprendre un travail a été multiplié par 3 !!!!

 

C’est hallucinant.

 

Je partage avec vous le témoignage d’Eliane, que j’ai pu avoir au téléphone. Il m’a bouleversé, j’en avais les larmes aux yeux. C’est le symbole de quelque chose de grave : le déclassement des retraités en France.

 

Qui pourra le nier en lisant ceci :

 

“J’ai toujours travaillé, et actuellement je suis retraitée. J’ai fait des études jusqu’à l’âge de 18 ans, niveau bac. Et puis j’ai travaillé tout de suite. J’ai eu plusieurs activités, j’ai travaillé dans l'immobilier, après j’ai fait une formation pour être psychothérapeute, ce que j’ai fait pendant quelques années et j’ai aussi créé de toute pièce un salon de thé.

 

Mon mari a eu de très bonnes situations. Il a travaillé dans des belles sociétés. On vivait dans le centre de Paris, notre fils est allé dans des écoles privées, on faisait beaucoup de voyages. C’était ça notre train de vie. On n’avait pas cette idée que peut-être tout ça pouvait s’arrêter.

 

A un moment donné, il n’a plus fait partie de ces entreprises cotées en Bourse.

 

Petit à petit, tout ça a un peu diminué.

 

Quand on a eu vraiment le problème d’un revenu moindre, qui était le revenu de mon mari, on a compris qu’on ne pouvait plus faire face. 

 

Juste l’appartement à Paris nous coûtait extrêmement cher, 1800€/mois. 

 

C’est à ce moment qu’on a déménagé. On a baissé tous nos frais qui n’étaient pas indispensables. A ce moment-là, mon revenu aussi est devenu important.

 

A l’âge de 67 ans, j’ai appris que je pouvais cumuler ma retraite. Moi j’étais tout à fait d’accord pour continuer à travailler ! J’étais en forme!

 

Pour demander sa retraite, il faut d’abord tout arrêter. C'est-à-dire donner sa démission quitte à reprendre dès le lendemain un autre contrat avec les mêmes clients ou avec d’autres entreprises.

 

Ce que j’ai fait, mon employeur m’a dit ok, pas de problème on travaillera avec toi. Et puis ils ont changé de directeur, le directeur n’était pas d’accord car il voulait changer de système. Et Il m’a dit “ ben non finalement,on va faire autrement, donc...ben non on ne vous prend plus.”

 

Ma retraite est aujourd’hui de 1200€. Donc forcément c’était un complément intéressant. ça aurait augmenté mon revenu d’environ 1000€.

 

J’ai gardé quand même un client, qui m’a donné du travail supplémentaire. Extrêmement mal payé pour peu d’horaires. 

 

Et c'est ça qui nous a permis effectivement de nous en sortir.

 

Actuellement je travaille pour une marque alimentaire dans un grand magasin de Paris. Je m’occupe du rayon de cette marque là. Donc l'approvisionnement, les commandes, la mise en rayon. Je gère le stock, voilà c’est à peu près tout. 

 

Tout ça se présente dans des cartons qui sont assez lourds. Ça me demande 12 heures par semaine.

 

Ils m’ont donné des magasins supplémentaires, en grande banlieue, que je fais aussi 2 fois par mois. C’est fatigant.

 

C’est un travail dur physiquement. Et maintenant j’ai des douleurs qui augmentent. J’ai mal au dos 24h/24, j’ai de l'arthrose dans les mains, c’est difficile maintenant physiquement. A tel point que je me demande si je vais pouvoir continuer. 

 

Pour le moment, je continue, parce qu’il le faut

 

Quelque part je préfère travailler, même si ça devient dur physiquement, que de se retrouver à se serrer la ceinture au point qu’on ne puisse plus sortir. Alors bien sûr on peut toujours se promener, etc...mais on a besoin un peu de “nourriture extérieure”

 

En fait, je continue à travailler pour acheter des livres… pour aller au cinéma, on fait attention. Au théâtre, une expo de temps en temps, partir en vacances un petit peu : Vivre dignement sa vie.

 

Je pense beaucoup à mon mari parce que je trouve que pour lui c’est important. 

 

Mon mari vient d’un milieu plus aisé, avec son père qui était dans des grandes entreprises, qui était président de certaines sociétés. Qui avait des gros magasins genre Galerie Lafayette, etc...

 

Donc la réussite était très importante pour son père. Et pour mon mari forcément. Donc c’est important que je continue pour le moment.

 

Même si c’est difficile physiquement maintenant, j’avoue.”

 

Le courage d’Eliane est admirable.

 

Mais ne vous met-il pas aussi, comme moi, en colère ? Ce déclassement de tant de gens méritants ne vous paraît-il pas honteux pour notre pays ?

 

Mais surtout, peut-être avez-vous une bonne idée à suggérer à Eliane et Nadine, quelque chose que vous auriez fait, vous, pour sortir la tête de l’eau ?

 

Vous pouvez le faire ici, elles liront car je les ai bien sûr prévenu de mon message.

 

Bien chaleureusement à vous,

 

Sylvain Hascoët

S’abonner
Notifier de
14 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Chaumont
3 mois il y a

Bonjour, je m'appelle Nicole, j'ai travaillé à l'âge de 15 ans dans une une usine textile, puis l'usine à fermé, j'ai donc passé un cap de cuisine à 40 ans, je n'ai jamais cessé de travailler, j'ai élevé mes 2 enfants seule. Je touche 845€de la secu et 271€ de complémentaire, vous voyez, tout ça pour ça, avec deux les 2 épaules et 1 hanche opérées, à cause des charges trop lourdes à porter.
Je lis toutes vos lettres, ça me fais rêver j'aimerais tellement pouvoir partir, voir l'océan quitter tout ça, je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire. Nicole

PATRICIA CHEVALIER
3 mois il y a
Reply to  Chaumont

Madame bjr,
Je suis exactement dans la même situation que vous...et quand je vois, ce que je vois, les bras m'en tombent ! On me propose 2 € d'APL que l'on ne me verse pas parce que en dessous de 5 € , on ne le donne pas..je suis juste au-dessus du plafond pour avoir une quelconque aide ! C'est triste. Distraction, la télé et une marche dehors, rien d'autre...belle retraite...
Bon courage à nous...

Roselyne
3 mois il y a
Reply to  Chaumont

Et ce qu’aucun de vous ne mentionne c’est que ces petites retraites ne sont pas dispensées de prélèvements sociaux ; seul pays au monde dans ce cas, alors que l’on donne des avantages à des gens migrants bien supérieurs à nous qui avons travaillé toute notre vie. Plus qu’une solution: Quitter la France pour des pays moins chers. Pas toujours facile, mais nous l’avons fait et ne le regrettons pas.

Bela
3 mois il y a
Reply to  Chaumont

Bonsoir,
je découvre votre message, avez vous une fois pensé au Sud du Portugal ?
excellent pour une retraite douce ,ensoleillée,
bien à vous,

Philippe CARON
3 mois il y a

Malheureusement Eliane n'est pas seule dans ce cas en France. J'ai connu par le passé des artisans notables dans une grande ville de province qui avaient été obligés de travailler pour compléter la "petite retraite" qui leur était due. Un grand ferronnier Maître forgeron obligé de livrer des boyaux d'animaux pour des usines de conserverie....etc. Le mieux pour les retraités c'est de quitter la France ! Trouver une destination (et elles ne manques pas) où les anciens sont encore respectés et où l'Ephad n'est pas l'issue à 2500 € par mois pour finir ses jours seul dans le plus désolant anonymat! Je suis moi-même en retraite et ma retraite ne suffit plus à continuer de payer mon emprunt immobilier et depuis peu la banque me fait chantage de surendettement à la BDF et me somme de vendre ma maison. Chose que je suis en train de faire pour pouvoir "partir" ailleurs. Alors Eliane si je ne puis donner conseil, je vous recommande d'envisager la vie autrement. De peser le capital "risques" et "avantages" (c'est la mode en ce moment) de rester en France où c'est l'angoisse permanente concernant son avenir (car oui un retraité a un avenir !) sa santé, ses petites économies, la visite des enfants et petits enfants qui s'étiole souvent....Pas de solution miracle bien sûr mais il existe des lieux sur notre Terre Mère où les personnes en joie de vous voir montrent encore leurs dents !

Franc
3 mois il y a

Bonjour,
Que cette dame se rassure car elle est loin d'être la (le) dans ce cas.
Je suis retraité depuis Janvier 2020, et je continue à travailler dans la même entreprise et au même poste. Cela ne me gène pas car je suis en très bonne santé, mais ce n'est pas le cas de tous et toutes et c'est triste de le dire, mais être retraité et devoir continuer à travailler juste pour pouvoir vivre dignement c'est honteux.
Mais quoi faire ? Si l'on a pas préparé sa retraite en économisant, le plus souvent c'est que l'on a pas pu le faire, empêtré dans les soucis et problèmes du quotidien lorsqu'on était en activité.
La solution ne va pas venir du gouvernement qui prévoit de ramener l'âge légal à 67 ans d'ici 2030.
La seule solution c'est de partir à l'étranger, là où le niveau de vie est avantageux.

Robertbompuis
3 mois il y a

Je suis de tout cœur avec ce couplé qui vit une situation très difficile
Je le comprends d'autant plus que je vis situation similaire tout seul après un divorce très douloureux psychologiquement et financierement après avoir travaille de l'âge de 15ans à 72 ans j'étais rentré dans une résidence que j"ai du quitter au bout d'un an ne pouvant faire face au frais de la résidence je me suis mis dans une telle situation que j'ai du faire un plan de surendettement qui m'a permis de sortir un peu la tête de l'eau mes meilleurs amis sont décédés en 2020 et mes enfants font comme si je n'existais pas aussi je suis seul tout le temps et c'est pour ça que j'ai envie de quitter la France mais je n'arrive pas à prendre le courage de me décider et personne avec qui en parler alors je suis entrain de me détruire petit à petit
La seule consolation que j'ai c'est qu'après avoir pris un logement modeste réduit au maximum les frais je suis mieux financièrement ce qui me donne un peu d'espoir pour partir dans un petit où je pourrais être accueilli par des retraités Français qui pourraient me conseiller pour une installation .
Mais le 3 août j'aurais 83 ans peut être trop vieux pour tenter cette aventure
Le fait de vous avoir écrit ce message me fait du bien
J'ai passé ma vie à aider les autres et aujourd'hui je suis tout seul ignoré de tout le monde voilà le genre de situation que je ne pensais pas avoir à vivre en fin de vie
Un divorce et les difficultés financières vous éloignent de tout le monde c'est la dure loi de la vie
Merci de lire mon message ne vous sentez pas obligé de me répondre je me suis confié c'est déjà un point positif
Cordialement
Robert bompuis

Bela
3 mois il y a
Reply to  Robertbompuis

Bonsoir,
le mental compte bien plus que l’âge à mon sens,
avec une retraite française, je conseille le Sud du Portugal ,
climat agréable l’hiver, prix très adaptés pour vivre et non survivre, association des français à l’étranger présente sur les lieux ,
bien à vous.

3 mois il y a

j'ai travaillé depuis l'âge de 14 ans je me suis mariée a 18 ans et j'ai élevé 4 enfants
j'ai toute ma vie jusqu'à la retraite travaillé et en usine, et 40 ans en restauration je n'ai meme pas un smig je touche avec les retraites complémentaires 850 e à l'époque nous n'avions que de petits salaires, si je n'avais plus mon mari, je ne pourrais plus m'assumer c'est dégueulasse je devais avoir normalement 160 trimestres pour ma retraite a taux plein, et moi j'en avais 183 avec mes enfants, et voila la récompense que l'on nous donne pour finir nôtre vie, malheureusement les retraites d'augmentent pas sois disant que les retraités son riches, chaque mois nous comptons sous par sous de toute façon depuis l'euro nous avons beaucoup perdu de quoi vivre j'ai 75 ans et meme pas de quoi faire un petit voyage avec mon mari qui lui a 80 ans quelle misère

Bela
3 mois il y a

Bonjour,
je propose un logement à la vente ou location sérieuse, pour vous reposer dans le Sud du Portugal .
Pour les rhumatismes rien de tel que le soleil et l’argil présent sur les rochers des plages.
excellent pour une retraite,
bien à vous ,

Wonner
3 mois il y a
Reply to  Bela

Bonjour j aimerai connaître les prix d un logement avec 2 chambre au Portugal
car j ai un petite retraite également
merci

Joeckle
3 mois il y a

Bonjour ,
J aimerai dire à Eliane qu elle pourrait reprendre sa profession de psychothérapeute en partageant par exemple un cabinet , louant 1 jour où 2 par semaine.
Ce travail ne serait pas pénible physiquement.
Elle pourrait se déclarer en auto entrepreneur et donc en cumul emploi retraite.
Pour bcp de retraitées, la situation est difficile et frustrante ; surtout pour les femmes , grossesses, salaires inégaux etc....
Je viens d arreter un cumul emploi retraite de 15 mois .j ai 68 ans.
Je n ai pas tous mes trimestres et en ayant demandé le minimum contributif ( il n est accordé que si on prend sa retraite à taux plein. ..! ) , ma retraite s élève à 460 euros !!!
Une honte !
Je dépend donc de la retraite de mon mari !
De temps à autre , il me dit : " tu vois tu. as intérêt à me garder ! ".
J étais professeur de yoga et psychothérapeute ; profession libérale.
J élevais nos deux enfants ( ils ne comptent qu à partir de trois !!! ) , pendant 10 ans , pendant que mon mari faisait de longs séjours à la étranger. Ns habitons en milieu rural.
J ai vendu mon cbnt pour compenser ma petite retraite ....ms ces " économies " ne vont pas durer longtemps.
Je réfléchis pour reprendre ma profession de psychothérapeute.

J envois tous mes encouragements
aux retraités et surtout aux femmes !
Avec mes meilleures pensées pour vous tous .

Wonnier
3 mois il y a
Reply to  Joeckle

oui c est honteux d avoir de si petites retraites
j ai la même que vous mais j ai une petite complementaire en plus heureusement