Sur les rives de la Mer Noire, un eldorado méconnu

par Sylvain Hascoët - publié le avril 9, 2021

Cher lecteur,

 

C’est l’endroit le plus sous-coté d’Europe.

 

Personne n’y pense car la plupart des gens ne connaissent même pas la capitale du pays. 

 

Et c’est une chance pour vous. 

 

  • La vie y est deux moins chère qu’en France

 

  • L’imposition est forfaitaire. 10% pour tout le monde : employés, retraités, entreprises

 

  • Il n’y a aucun droit de succession

 

  • Vous êtes à 2h30 de la France

 

C’est un pays en plein essor qui forme depuis des années de jeunes informaticiens considérés parmi les meilleurs au monde. Et attire des jeunes entrepreneurs de toute l’Europe.

 

Là-bas, vos euros valent… quasi double. En clair : vous vivez très confortablement avec 1000€ par mois.

 

L’Eldorado de la Mer Noire

 

J’ai connu Cédric il y a une dizaine d’années, on travaillait pour la même entreprise française, lui en tant qu'ingénieur informatique. 

 

“Avec ma femme, on avait une vie d’une banalité affligeante : horaires de travail à rallonge, un temps de trajet domicile travail interminable pour un petit logement hors de prix et surtout des carrières bloquées dans des fonctions subalternes :  la décision de partir nous a pris deux ans.” 

 

“A notre arrivée à Sofia, en Bulgarie, la réalité n’a pas du tout correspondu à nos prévisions. Elle a été très, très largement supérieure, dans des proportions qu’on n’aurait jamais pu imaginer.

 

La première année, je suis reparti de zéro : monter ma société  m’a coûté 500 euros de frais divers, 2 500 euros de capital dont seulement 100 euros ont été réellement dépensés avant de commencer à gagner de l’argent.

 

Deux ans plus tard, j’ai 8 salariés, de beaux bénéfices, des bureaux modernes dernier cri, des projets plein la tête et le sentiment que tout est possible, qu’il suffit juste de lever la main pour attraper la lune.”

 

Ce que vous devez retenir de Cédric, c’est que son installation en Bulgarie a été très facile.

 

Et c’est pareil pour des centaines de retraités qui “tentent” l’installation dans ce pays.

 

La côte d’Azur à prix cassé

 

Thierry, un français expatrié, spécialiste de la Bulgarie me l’a récemment confirmé : 

 

“La Bulgarie, c’est un pays où vous êtes en Europe, mais vous n’avez pas la monnaie européenne. Pour ça, ça vaut vraiment le coup, les prix aujourd’hui sont très très abordables. Dans la capitale Sofia, vous pouvez faire un investissement avec de la rentabilité, et le bord de mer, c’est plus pour avoir un bien immobilier haut de gamme”

Sozopol, au bord de la Mer Noire

 

“Ce que je conseille aux retraités ou futurs retraités, c’est le bord de mer. Sozopol, Sveti vlas, les Sables d’Or, c’est vraiment très intéressant. Le bord de mer, c’est la Côte d’Azur bulgare. Sauf qu’ici un appartement 2 pièces au bord de la mer, c’est à partir de 40 000€. Une villa, c’est 100 000€.”

 

100 000€ pour une villa indépendante face à la mer !

 

Climat, beauté des paysages entre mer et montagne, douceur de vivre…

 

... beaucoup de choses rappellent la Côte d’Azur sur les bords de la Mer Noire.

 

Sauf qu’ici le rêve est possible ! 

 

F2 de standing - 200m de la plage - piscine chauffée

 280 jours de soleil par an :  

48 600€

L’annonce que vous voyez ci-dessus n’est pas un “attrape-touriste”. 

 

Elle est authentique et c’est Thierry qui me l’a transmise quand je lui ai dit que je vous écrivais sur la Bulgarie. 

 

Cet appartement est situé à Sozopol : dans une des plus anciennes cités de Bulgarie, prisée des artistes peintres qui viennent y chercher l’inspiration et la douce lumière du soleil couchant sur la Mer Noire.

Sozopol et ses toits de tuiles typiques

Sozopol et ses toits de tuiles typiques

 

L’aéroport international est à seulement 40 minutes en voiture. 

 

Pour moins de 50 000€, vous avez une qualité de vie bien supérieure à l’Espagne ou au Portugal.

 

Mais Thierry me l’a confirmé, “quand les Bulgares passeront à l’euro, ce ne sera plus pareil, les gens ne pourront pas faire d’aussi bonne affaire que maintenant. Pour l’instant, c’est un vrai eldorado”.

 

Alors soyez-en conscients, pour profiter de l’occasion ne tardez pas trop !

 

Concrètement, qu’avez-vous à faire ?

 

Avant d’envisager de vous y installer, commencez évidemment par 2 ou 3 courts séjours sur place.

 

Vous vous rendrez compte de la gentillesse des Bulgares, de leur art de vivre, de leurs paysages magnifiques, de leur gastronomie réputée.

 

Si ce premier séjour vous a plu, voici les démarches à suivre pour la suite.

 

En tant que Français, c’est très simple, vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour allant jusqu’à 3 mois. Votre passeport suffit.

 

Si vous décidez  de vous y installer ou d’y passer au moins 6 mois par an, il vous faut alors un titre de résidence long terme. En Bulgarie, 3 conditions sont nécessaires pour l’obtenir : 

  • Justifier la raison de votre présence en Bulgarie. Y passer sa retraite est une raison valable.
  • Prouver que vous êtes couvert par une assurance santé
  • Prouver que vous avez des moyens de subsistance, en l'occurrence, que vous touchez une retraite.

 

Super simple non ?!

 

Si tout est ok avec les justificatifs, vous obtenez votre titre de résidence sous 2 à 3 jours. L’efficacité qui fait rêver…

 

Au bout de 5 ans, vous devrez simplement renouveler votre demande et vous acquitter d’une taxe de... 9€.

 

Résidence fiscale

 

Comme pour le Portugal, la France a un accord de non-double imposition avec la Bulgarie. Si vous payez des impôts sur votre retraite en Bulgarie, vous n’en paierez pas en France, et inversement. 

 

Pour bénéficier de l’imposition forfaitaire à 10% sur votre retraite (les ex employés de la fonction publique sont malheureusement exclus du dispositif), il y a 3 conditions simples à remplir : 

 

  1. Avoir une adresse permanente en Bulgarie

 

  1. Avoir votre compte bancaire principal en Bulgarie - celui ou est versé votre retraite

Si vous avez d’autres sources de revenus en France, je vous recommande un rendez-vous avec un avocat-fiscaliste

 

  1. Habiter au moins 183 jours en Bulgarie pendant l’année fiscale. 6 mois et 1 jour donc.

 

Mon conseil : pour monter parfaitement le dossier et remplir les formulaires qui sont en bulgares (ou au mieux en anglais), passez par une agence spécialisée ou un cabinet d’avocats francophones. C’est l’assurance d’être tranquille et que tout soit en règle. Si vous êtes intéressés, vous pouvez m’écrire ou commenter le message en cliquant ici je vous enverrai quelques contacts. 

 

Toucher votre retraite

 

Avant de vous installer, comme pour n’importe quelle expatriation, prévenez votre caisse de retraite en France. Ils vous demanderont des informations liées à votre départ et notamment votre nouvelle adresse bulgare. Vous devrez simplement justifier tous les ans que vous êtes toujours en vie, grâce au “certificat de vie”. Ça prend moins de 5 minutes, et c’est indispensable pour continuer à toucher votre retraite.

 

Et pour terminer et vous faire rêver, voici une petite vidéo “spécial Bulgarie” ! 

(cliquez sur l’image pour voir la vidéo sur Youtube)

Bien à vous,

 

Sylvain Hascoët

 

S’abonner
Notifier de
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
MOROSE
5 mois il y a

Merci pour les infos. Nous sommes allés en Bulgarie il y a 5 ans (en camping-car). Ma question : comment trouver des locations appartement ou maison nous avons 2 chiens et à quel prix ? Merci pour votre réponse.

Alain
5 mois il y a

Bonjour,
Quelles sont les possibilités d'investissement immobilier en Bulgarie ?
Est-il intéressant de créer une société et de faire de la promotion immobilière ?
Qu'en est'il des impôts sur les sociétés et plus généralement des impôts sur le revenu et autres ?

Votre lettre est très intéressante. Continuez. Bravo.
Alain

maffei bianchin
5 mois il y a

bonjour nous aimerons avoir plus de renseignement sur les biens à vendre pour une villa ou un appartement en bord de mer nous vous remercions d'avance pour votre raiponce

Marie Dominique
5 mois il y a

Bonjour je suis très intéressée, pourriez vous me donner des adresses de contact svp. Vous parliez de cabinet d'avocats francophones. Merci.

Er To
5 mois il y a

Bonjour Sylvain, J'ai été intéressé par le témoignage de Cedric, mais j'aimerai connaitre l'année de son installation, Quel type de société a t'il créer et quand, la Bulgarie doit elle passer à l'euro ?
Intéressé par ce projet, merci de me fare parvenir plus d'infos.
En te remerciant.
Bien cordialement.
E.T

LE LAN Jean-Michel
5 mois il y a

Bonjour, je suis également intéressé pour avoir les coordonnées d'agences ou cabinets d'avocats francophone. Cordialement. Jean-Michel

[…] (cf mon message sur la Bulgarie) me parlait d’un client qui voulait absolument investir en […]

Ben
5 mois il y a

Bonjour Sylvain.
Merci pour ces infos. C'est tout bonnement bluffant de découvrir celles-ci, sur ce pays méconnu.. fort heureusement pour l'instant.., qui ressemble effectivement à un Eldorado !
Affaire à suivre...
Cordialement.

Bertrand
4 mois il y a

Bonjour,
Pour bénéficier de l’imposition forfaitaire à 10% sur votre retraite (les ex employés de la fonction publique sont malheureusement exclus du dispositif)
Je suis fonctionnaire d'état, résident en France et envisage de passer ma retraite à l'étranger au soleil mais aussi pour bénéficier d'un meilleur pouvoir d'achat. Je ne comprends pas trop lorsque vous dites que les ex employés de la fonction publique sont exclus du dispositif.
Si j'ai bien compris, les fonctionnaires restent redevables aux impôts en France même si je souhaite devenir entrepreneur en Bulgarie ?
Bien amicalement,
Claude