Vivre heureux, en bonne santé, longtemps (2/2)

par Sylvain Hascoët - publié le février 19, 2021

Chers amis,

Chose promise, chose due : on poursuit aujourd’hui notre périple en Sardaigne ! 

Vous n’êtes pas au bout de vos surprises...

Mais avant, je ne peux pas m’empêcher de vous partager la réaction d’Adrien à ma première lettre.

 

 

Je vais aujourd’hui vous faire une confidence : l’idée de décliner avec l’âge me hante.

“La vieillesse est un naufrage” disait le Général de Gaulle. 

Les choses sont simples pour moi : je veux vivre intensément, sans déclin. Casser ma pipe avant d’amorcer la grande descente.

C’est un peu mon côté rebelle. Il se réveille de temps en temps. Je n’en ai pas honte.

Un ami m’a dernièrement répondu : 

“Le mieux c’est de vivre heureux, en bonne santé ET longtemps.

Dit comme ça, je signe tout de suite ! Si c’était si simple…

Il y en a pour qui ce n’est pas impossible, ils en ont même fait leur philosophie de vie

Des scientifiques se sont intéressés au phénomène, répertoriant 5 endroits dans le monde où les gens vivent TRÈS longtemps en étant heureux et en bonne santé. 

Vous avez compris où je veux en venir : la Sardaigne en fait partie. 

 

 

Plus précisément la Barbagia, une région montagneuse de l’est de de la Sardaigne. 

Vous aurez envie de vivre comme eux

Le plus incroyable est le mode de vie des habitants qui y vivent.

Sans règle contraignante, sans footing obligatoire pour garder la forme, sans régime du professeur untel à suivre scrupuleusement, sans contrôle de leur cholestérol.

Loin d’être une vie ascétique de moine bouddhiste, ils ont une vie riche de plaisirs. Ils le résument en 9 grands principes1, une sorte de manifeste du bien vivre à la sarde.

Je vous laisse juger sur pièce, c’est un régal : 

  • Bouger naturellement via des activités quotidiennes comme la marche en pleine nature
  • Poursuivre un but clair dans la vie qui vous motive chaque matin au saut du lit
  • S’adonner à des activités de détente comme la méditation, la sieste ou un bon moment entre amis - Ce qui les rend peu familiers du mot “stress”
  • Manger avec sagesse sans se goinfrer comme un glouton ( règle des ⅘)
  • Privilégier fruits et légumes locaux, de saison et consommer de la viande avec parcimonie (sans pour autant s’en priver)
  • Du bon vin ! En consommer régulièrement et raisonnablement - 2 verres par jour  
  • Entretenir une vie sociale riche : Amitiés, voisinage, engagement dans une association, un club de bridge…
  • Maintenir des relations fortes avec ses proches, notamment les plus jeunes...et les plus âgées
  • Nourrir son feu intérieur grâce à une spiritualité, quelle qu’elle soit.

Vous vous y voyez, déjà ?

Gilbert Bécaud avait raison

Parlons maintenant du cadre de vie des Sardes.

Au jeu des classements de climat, de paysages, de gastronomie, la Sardaigne est tout en haut.

Voici pour cent francs du thym de la garrigue

Un peu de safran et un kilo de figues

Voulez-vous, pas vrai, un beau plateau de pêches

Ou bien d'abricots ?

Voici l'estragon et la belle échalote

Le joli poisson de la Marie-Charlotte

Voulez-vous, pas vrai, un bouquet de lavande

Ou bien quelques œillets ?

Les amateurs de cuisine et de chanson auront reconnu un vieux succès de Gilbert Bécaud.

Il a raison Gilbert. Le maquis sarde embaume tout le nord de l'île. Lavande, thym, romarin y prospèrent à l'état sauvage ! 

Au marché de San Benedetto, à Cagliari, le poisson frais s’étale sur des dizaines de mètres linéaires. La richesse des eaux sardes en font un des marchés aux poissons les plus réputés d’Europe. Je salive en écrivant !

Plein les mirettes

Allez je termine, la Sardaigne c’est aussi :

Le sable fin qui masse naturellement les pieds...

Le léger vent chaud qui porte l’iode marin à vos lèvres et le soleil qui irradie le soir de ses derniers rayons...

Le clapotis de la mer, comme un doux chant.

 

 

Un peu comme cette photo, face à laquelle les mots sont superflus. 

Une dernière information dont vous allez avoir besoin rapidement : la Sardaigne compte trois aéroports internationaux desservis depuis la France : Cagliari, Olbia et Alghero !

Bien chaleureusement,

Sylvain Hascoët


Sources :

 [1]  Alternatif Bien-Être, numéro 145 - octobre 2018 - “RENCONTRE AVEC MICHEL POULAIN”

S’abonner
Notifier de
12 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
podtiaguine
3 mois il y a

ça doit bon vivre en Sardaigne ,mais malheureusement j'ai 73 ans et malade je ne rentre pas dans vos critères ?

Cottier Danielle
2 mois il y a

Que c'est beau tous ces mensonges, plein les yeux, mais ça cache quelque chose., pour nous les petites retraites pas le droit juste de crever, arrêtez tootes ces conneries. Svp. Merci.

mattern irma
2 mois il y a

c est bien beau tout cela. je suis belge donc ne rentre pas dans vos criteres. Je suis tentee d acheter vos livres. c est beau de rever les yeux ouverts ... Je prefererais me rendre sur place et apprecier par moi meme ce paradis. merci de vous soucier des retraites !

Bernardo
1 mois il y a
Reply to  mattern irma

Moi aussi on aimerait rejoindre la Sardaigne également mais pas de prix pour des locations à l’année

Philippe CARON
1 mois il y a

Bonjour Sylvain.
Bon Ok j'ai compris !!. J'ai parcourue tes messages pour "Vivre mieux" OK ! Je viens d'être en retraite mais je dois vendre mon bien en France car ma retraite bien qu'étant confortable ne me permet pas de maintenir les échéances bancaires à longs terme. Alors voilà! Etant seul, j'envisage de faire ma retraite dans une contrée comme l'Afrique (Sénégal) ou l'Espagne pour les propos élogieux qui en sont fait. La Sardaigne, j'avoue n'y avoir jamais pensé pourtant je suis descendant d'une famille d'immigrés italiens dont je suis très fier !. Comment faire alors pour être aidé par toi ou autre solution. Je cherche une retraite heureuse avec activité lucrative ou pas (agriculture bio, enseignement...). Tu as une option pour les gens comme moi qui veulent impérativement quitter la France ? Merci d'avance, Ph.

Jacques-André Soille
1 mois il y a

Bonjour Monsieur,
Comment vous joindre par téléphone pour de plus amples explications quant à votre proposition pour la Sardaigne?
Cordialement,
Jacques-André

Ricquier Jean philippe
1 mois il y a

Bonjour
j’aimerai bien , plus d’informations sur la sardaigne , merci

Robin Jocelyne
1 mois il y a

Bonjour ça donne vraiment envie, je suis seule et ma retraite en France n'arrête pas de diminuer en 1 an j'ai perdu 150€, j'ai commencé à chercher en Espagne ou au Portugal mais je n'avais pas pensé a la Sardaigne, mais je voudrais savoir si se qui se raconte et vrai sur toutes les immigration qui se passent là-bas ces pas rassurant, comment faire pour se renseigner merci, cordialement Jocelyne

sabourin
30 jours il y a

Bonjour ..J ai commande et payé la promotion des 5 catalogues ... Et je n ai rienreçu depuis 5 jours ????,

MERIAUX
21 jours il y a

Continuez c’est trop magique mais mon problème c’est que je ne parle pas la langue que je ne dispose d’aucune économie et 20000 - 30000 euros je ne les ai pas
dommage je trouve la Sardaigne plutôt sympa

Boisis Josseline
14 jours il y a

Cherche un bel endroit en Italie que j’adore pour passer mes vieux jours2 pièces a louer vide ou meuble peu importe dans une petite ville ou un quartier convivial d’une grande ville ( j’ai 2400 à 2700 de retraite par mois (secteur médical,et je peux apprendre l’italien en 2 mois€)pour l’instant j’habite à Nice France près de la frontière italienne et suis libre pour les visites

Lajus
11 jours il y a

PARFAIT