Voyages en Europe : ce qui est possible avec ou sans pass sanitaire

par Sylvain Hascoët - publié le août 19, 2021

Chers lecteurs,

Beaucoup d’entre vous allez partir en vacances entre maintenant et fin septembre, évitant ainsi les hordes de touristes de la période mi-juillet/mi-août (et comme je vous comprends !).

Vous le savez, un test ou un certificat Covid étaient déjà nécessaires pour passer la plupart des frontières entre pays européens.

Mais quid de l’exigence de pass sanitaire dans les pays mêmes ?

J’ai fait pour vous un petit tour d’horizon.

Grèce

Pour les musées, sites archéologiques et monuments historiques en intérieur et extérieur, les centres de divertissement, scènes musicales, vous devrez montrer patte blanche, à savoir présenter un certificat de vaccination ou un test PCR négatif de moins de 72 heures ou antigénique de moins de 48 heures, ou un test positif de plus de 30 jours et de moins de 180 jours. 

L'accès aux îles est soumis aux mêmes conditions, incluant l’accès aux ferrys.

Depuis peu, l'ambassade de France en Grèce précise que les tests négatifs ne sont pas acceptés pour les salles intérieures des restaurants, les salles de cinéma et de spectacles.

Espagne

Pour vous rendre de l’autre côté des Pyrénées, en bâteau ou en avion, vous devrez compléter un formulaire de localisation, disponible en français (vous le trouverez en cliquant ici) le site génère ensuite un QR code qui vous permet de passer le contrôle sanitaire à l'aéroport. Si vous ne venez pas d'une zone classée "à risque" par le gouvernement espagnol, ce QR code suffit.

Cependant, la grande majorité des régions françaises* sont considérées comme "à risque". 

Dans ce cas, vous devez présenter (au choix selon votre situation) :

  • un certificat justifiant d’une vaccination complète depuis au moins 14 jours
  • un test PCR négatif de moins de 72 heures
  • un test antigénique négatif de moins de 48 heures
  • un certificat de rétablissement du Covid-19 "valable à partir du 11ème jour après le 1er test positif pour une période totale de 180 jours"
  • Le certificat Covid numérique de l’UE comprenant un des justificatifs requis

Ces règles s'appliquent uniquement si vous vous rendez en Espagne par voie maritime ou aérienne. Par voie terrestre, "aucun document n’est nécessaire", précise le Quai d'Orsay.

Important : à votre retour, la France exige un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures pour toute personne non vaccinée.

Croatie

Chez nos amis croates, les rassemblements de plus de 100 personnes et les rassemblements publics de moins de 100 personnes terminant après minuit sont soumis à la présentation du certificat covid numérique de l’Union Européenne.

Pour les lieux de tourisme, les restaurants et terrasses de cafés, rien de demandé.

Italie

Depuis le 6 août, la quasi-totalité des activités ouvertes au public sont réservées aux personnes ayant le passe sanitaire européen. Il est demandé aux personnes plus de 12 ans pour les restaurants, bars et même glaciers pour la consommation à table à l'intérieur ; spectacles ouverts au public et événements sportifs, à l'extérieur et à l'intérieur ; musées, lieux de culture, expositions, piscines et gymnases, festivals et foires, conférences et congrès, spas et centres de bien-être, salles de jeux et les casinos. 

Malte

Depuis mi-juillet, tous les voyageurs âgés de 12 ans doivent présenter pour entrer à Malte : 

  • un certificat de schéma vaccinal complet de 14 jours au moins. Cela suppose deux doses de vaccination. Les voyageurs dont le certificat covid numérique UE indique qu'ils ont été positifs puis ont eu une seule dose de vaccination ne seront pas autorisés à entrer dans le pays sur présentation de leur certificat) ou 
  • un test PCR négatif de moins de 72 heures. Dans ce cas là, vous serez soumis à une quatorzaine obligatoire dans un hôtel dédié désigné par les autorités, à vos frais (de l’ordre de 100 euros par nuit). 

En clair, si vous n’avez pas eu vos 2 doses de vaccins, vous rendre à Malte pour des vacances est quasi impossible (sauf si vous acceptez d’être enfermé 14 jours dans votre chambre d’hôtel… ce dont je doute).

Portugal

La présentation du certificat numérique Covid de l'UE est nécessaire pour accéder aux établissements hôteliers et autres hébergements touristiques, les restaurants en intérieur les week-ends (à partir de vendredi 19h) et les jours fériés. 

Cela s'applique également  - vous allez voir, ce n’est pas simple - aux salles de sport (pour les cours collectifs), spas, casinos, événements culturels, sportifs ou corporatifs avec plus 1 000 personnes en extérieur ou 500 personnes en intérieur, et pour les mariages et baptêmes avec plus de 10 personnes.

Au Portugal, quatre types de tests sont autorisés pour les non-vaccinés : 

  • test PCR effectué dans les 72 heures, 
  • test antigénique effectué dans les 48 heures, 
  • autotest effectué en présence d’un professionnel de santé ou dans une pharmacie qui peut attester du résultat dans les 24 heures précédant sa présentation
  • autotest réalisé à l’entrée de l’établissement en présence du responsable du site. 

Un assouplissement des restrictions est prévu début septembre si la situation reste stable.

Comme vous le constatez, ça peut vite devenir la croix et la bannière.

Pour être tranquille, sans devoir sortir vos justificatifs ou votre téléphone portable à tout bout de champ, je vous conseille d’opter pour la Croatie. 

Les contraintes y sont légères, la fin d’été est longue et agréable et à cette époque, ça ne vous coûtera vraiment pas cher. Quelques centaines d’euros pour une semaine à deux. C’est pour moi  la meilleure alternative, dans les condtions actuelles !

Bien chaleureusement,

Sylvain Hascoët

*Régions françaises considérées comme “à risque” par le Ministère de la Santé espagnol : la Martinique, la Corse, la Guadeloupe, la Guyane, La Réunion, la Bretagne, le Grand Est, les Hauts-de-France, l'Ile-de-France, la Normandie, la Nouvelle-Aquitaine, l'Occitanie, les Pays de la Loire, l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte d’Azur.

S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Remi Ameline
29 jours il y a

Bonjour. Votre point par pays est juste, mais je ne suis pas d'accord avec votre conseil final !! Certes la Croatie est une belle destination depuis des années, mais cette histoire de pass sanitaire ne justifie pas que vous la recommendiez au detriment des autres !! J'habite au Portugal, pays qui a été relativement épargné par cette crise depuis le debut, où les contraintes actuelles pour un touriste sont quasiment nulles (en particularité parce que l'on vit dehors avec un été magnifique) et pays qui a des atouts formidables pour le tourisme (et qui rafle pas mal de meilleurs classements: plages, culture, coût, securité etc.) mais le pays a subi en juillet une odieuse campagne de désinformation de la part des media et même du gouvernement français (qui s'en est publiquement excusé mais le mal était fait) qui a freiné le tourisme estival. Alors, s'il vous plait, restez-en au fait et laissez vos lecteurs juger. Merci

Marie
28 jours il y a

Bonjour, que savez-vous sur l'Ukraine - Hongrie - Tunisie à ce sujet ? Merci !

Gilles OUGANA
28 jours il y a

Bonjour Hervé, pour la Grèce il y a en plus l'obligation de remplir le formulaire de localisation ( PLF) et d'attendre le retour des autorités Grecques ( reçu la veille de votre arrivée sur le territoire Grec) avec un QR code.
Pour ma part je l'ai reçu le jour de mon départ ( à 1h30 ) sans ce document vous n'embarquez pas .

Gilles OUGANA
28 jours il y a

Désolé Sylvain, je ne sais pas pourquoi je vous appelle Hervé
avec mes excuses
bien cordialement
Gilles